-

Quelles aides financières peut percevoir un étudiant ?

Être étudiant

Vous êtes étudiants et vous souhaitez bénéficier d'aides financières mais vous ne savez pas par où commencer ?

Aide au paiement du loyer

Pour vous aider à payer votre loyer et vos charges, vous pouvez bénéficier d’aides au logement (APL, ALS, ALF), versées par la Caisse d’allocations familiales (CAF).

Pour établir votre budget, faites une simulation de l’aide au logement à laquelle vous pourriez avoir droit. Vous pouvez également suivre le guide de la CAF, qui détaille, pour chaque aide, toute la démarche de demande d’aide au logement étudiant. Vous pourrez ensuite suivre le traitement de votre dossier à l’aide de l’application smartphone Caf.

Ne tardez pas à envoyer votre dossier, les aides de la CAF ne sont pas rétroactives !

Attention ! Les aides au logement sont automatiquement suspendues au 1er juillet pour tous les étudiants, sauf si vous informez la CAF que vous conservez votre logement au-delà de cette date.

Pour en savoir plus, consultez le guide de la CAF.

Bourses Erasmus+ et AMI

La bourse la plus connue pour étudier à l’étranger est certainement Erasmus+. Et si vous êtes boursier sur critères sociaux, vous pouvez également demander l’aide à la mobilité internationale, en complément.

Erasmus+ c’est quoi ?

Erasmus+ est un programme européen d’échanges d’étudiants qui vous permet d’étudier en Europe. Le réseau de contacts assure un bon accueil et un accompagnement quotidien dans vos études à l’étranger.

Quelles conditions ?

Une bourse Erasmus+ peut vous être attribuée si vous effectuez une partie de vos études…

dans un pays étranger européen
auprès d’un établissement de l’enseignement supérieur
dans le cadre d’un échange inter-établissements
Toutes les universités françaises ainsi que la majorité des autres établissements d’enseignement supérieur participent au programme Erasmus+. Chaque établissement définit ses procédures et son calendrier.

Types de bourses Erasmus+

Erasmus+ études

  • Réservée aux étudiants du programme Erasmus+
  • Durée de l’allocation : de 3 à 12 mois
  • Montant de l’allocation Erasmus : de 150 € à 300 €/mois en fonction du pays

Erasmus+ stages

  • Réservée aux étudiants effectuant un stage en Europe
  • Durée de l’allocation : de 2 à 12 mois
  • Montant de l’allocation : de 300 € à 450 €/mois en fonction du pays

Étudiants en situation de handicap

Des aides financières supplémentaires sont prévues pour vous

À qui s’adresser ?

Renseignez-vous auprès du service des relations internationales de votre établissement pour connaître les établissements partenaires étrangers.

Comptez entre 6 et 12 mois de délai avant le début de votre séjour à l’étranger.

Le versement des bourses sur critères sociaux dans un pays du Conseil de l’Europe

Les étudiants français ou originaires d’un autre pays de l’Union Européenne, désireux de suivre des études supérieures dans un pays membre du Conseil de l’Europe, peuvent percevoir une bourse sur critères sociaux dans les mêmes conditions qu’en France.

Ils doivent, pour cela, être inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur officiellement reconnu par ce pays et suivre, à temps plein, durant une année universitaire ou deux semestres (selon les États membres), des études supérieures menant à un diplôme national.

Cette possibilité ne s’adresse pas aux étudiants inscrits dans des formations relevant des ministères de la Culture et de l’Agriculture.

L’aide à la mobilité internationale

C’est quoi ?

L’aide à la mobilité internationale vous permet de suivre une formation supérieure à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges ou d’effectuer un stage international.

Quelles conditions ?

L’aide à la mobilité internationale (400€ / mois en 2019/2020) peut vous être attribuée si vous remplissez les conditions suivantes :

  • Votre séjour aidé à l’étranger dure entre 2 et 9 mois consécutifs. Au cours de l’ensemble de vos études supérieures, vous ne pouvez cumuler plus 9 mois d’aide à la mobilité internationale.
  • Vous êtes boursier de l’enseignement supérieur sur critères sociaux ou bénéficiaire d’une allocation annuelle (dispositif des aides spécifiques).
  • Vous préparez un diplôme national relevant de la compétence du ministère chargé de l’enseignement supérieur, dans un établissement d’enseignement supérieur public / qui a engagé une démarche de contractualisation avec l’État.
  • Votre formation ou votre stage à l’étranger s’inscrit dans le cadre de votre cursus d’études.

À qui s’adresser ?

Transmettez au service des relations internationales de votre établissement une demande d’aide à la mobilité, accompagnée d’un projet de séjour d’études ou de stage internationaux.

Le chef d’établissement retient les candidatures en fonction de la qualité et de l’intérêt pédagogiques des projets individuels des étudiants et de leur conformité avec la politique internationale menée par l’établissement.

Quelles sont les modalités du versement de l’aide ?

L’aide vous sera accordée en fonction de la durée de votre séjour et de certaines spécificités telles que l’éloignement du pays d’accueil, le coût de la vie du pays choisi.

L’aide à la mobilité internationale est cumulable avec une aide au mérite.
Vous conservez votre bourse sur critères sociaux et la bourse Erasmus+.

Le paiement des aides à la mobilité internationale est confié aux établissements d’enseignement supérieur. Le chef de votre établissement d’origine est tenu de contrôler votre assiduité aux cours prévus dans votre projet pédagogique, voire votre présence dans le cadre d’un stage.  En cas de manquement constaté, l’établissement met fin immédiatement au versement de l’aide.

D’autres aides, notamment pour étudier hors Europe / hors Erasmus+ ?

Aides régionales, municipales, bourses attribuées par votre établissement, bourses octroyées par des fondations ou des organismes d’échanges… il existe de nombreuses autres aides à la mobilité internationale, que vous souhaitiez étudier au sein de l’Union européenne ou en-dehors de l’Europe et d’Erasmus+.

Aide à la mobilité en master

Vous avez obtenu votre diplôme de licence et souhaitez vous inscrire en master dans une autre région académique ? Le dispositif d’aide à la mobilité en master est là pour vous accompagner !

Carte des académies et des régions académiques

 

Pour vous aider à savoir si vous allez changer de région académique, aidez-vous de la carte ci-dessous.

Les régions académiques sont délimitées en rose, les académies en blanc. Si votre Master 1 est proposé dans un établissement qui se situe dans une autre région académique que celle dans laquelle vous avez obtenu votre licence, et que vous êtes boursier, vous pouvez demandez l’aide.

Pouvez-vous en bénéficier ?

Pour pouvoir bénéficier de l’aide à la mobilité, vous devez être inscrit·e en première année du DNM, l’année qui suit l’obtention de votre diplôme national de licence. Vous serez éligible à cette aide si vous êtes bénéficiaire :

  • d’une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux OU
  • d’une allocation annuelle accordée dans le cadre du dispositif des aides spécifiques versées par le ministère ou les établissements qui en relèvent
  • ET si vous êtes inscrit·e dans une autre région académique que celle où vous avez obtenu votre licence.

Comment et où faire la demande ?

Vous devez déposer votre demande d’aide en ligne sur messervices.etudiant.gouv.fr, rubrique « Aide mobilité master ».

Votre demande doit être accompagnée de pièces justificatives :

  • attestation de réussite du diplôme de licence, délivrée par l’établissement
  • certificat d’inscription en 1ère année de master

Le montant de l’aide est de 1 000€.

Quand intervient le versement ?

L’aide est versée à compter du mois qui suit celui où vous avez produit l’ensemble des documents nécessaires à l’instruction de votre demande. La mise en paiement est quant à elle effectuée en début de mois.

Aide à la mobilité Parcoursup

Une aide de 500€, cumulable avec d’autres aides, pour les lycéens boursiers en 2018/2019 qui ont formulé puis accepté au moins un vœu sur Parcoursup hors de leur académie d’origine.

C’est quoi ?

Il s’agit d’une aide pour les futurs étudiants qui ont bénéficié d’une bourse de lycée en 2018/2019 et qui souhaitent s’inscrire, via Parcoursup, dans une formation située hors de leur académie de résidence.

Les lycéens boursiers peuvent dès à présent demander cette aide sur https://amp.etudiant.gouv.fr/, et ce, jusqu’au 14 septembre.

Après votre demande en ligne, votre dossier sera traité une fois que vous serez administrativement inscrit·e dans votre établissement.

Qui est concerné ?

Trois conditions préalables à votre demande :

  • avoir été bénéficiaire d’une bourse de lycée en 2019/2020
  • être inscrit·e sur Parcoursup cette année et avoir confirmé au moins un vœu en-dehors de votre académie de résidence
  • avoir accepté définitivement une proposition d’admission (OUI ou OUI-SI) pour un vœu confirmé hors de votre académie de résidence

Cette aide ne concerne pas les personnes déjà étudiantes et en réorientation via Parcoursup, ni les lycéens qui ne percevaient pas la bourse de lycée cette année et deviendraient boursières de l’enseignement supérieur. Seuls les bénéficiaires 2018/2019 de la bourse de lycée sont concernés.

Comment l’aide est-elle attribuée ?

L’examen du dossier est effectué par les Crous une fois votre inscription administrative effectuée dans votre établissement d’enseignement supérieur.

Une fois que vous aurez définitivement accepté une proposition d’admission (OUI ou OUI-SI sur Parcoursup) pour une formation en-dehors de votre académie de résidence, vous pourrez effectuer votre demande en ligne sur https://amp.etudiant.gouv.fr/.

L’aide est accordée sans autre condition que celles mentionnées ci-dessus

  • l’aide est instruite une fois votre inscription administrative validée par votre futur établissement.
  • l’aide sera versée en une seule fois au début de l’année universitaire

Cumul des aides

Cette aide à la mobilité est cumulable avec :

On récapitule

  • Vous êtes concerné·e si vous avez bénéficié de la bourse de lycée en 2018/2019 et que vous accepté un vœu « mobilité » sur Parcoursup
  • Dans ce cas, vous pouvez effectuer votre demande sur https://amp.etudiant.gouv.fr/ jusqu’au 14 septembre
  • Une fois votre demande effectuée, votre Crous l’instruira dès inscription administrative dans votre établissement.

Aide au mérite

Complémentaire à la bourse sur critères sociaux, il s’agit d’une aide supplémentaire pour les étudiants les plus méritants.

Conditions

En plus d’être boursier ou bénéficiaire d’une allocation d’aide spécifique annuelle, il faut :

  • avoir obtenu la mention « très bien » à la dernière session du baccalauréat
  • ou l’avoir déjà reçue l’année précédente

Modalités d’attribution

L’aide au mérite ne fait pas l’objet d’une demande particulière de la part de l’étudiant·e.
Elle est versée en complément de la bourse sur critères sociaux, dont la demande se fait via le DSE.

C’est le Crous qui identifie l’étudiant susceptible de recevoir cette aide après avoir pris connaissance des bacheliers mention « très bien » de l’année précédente. La décision définitive d’attribution ou de non attribution de l’aide au mérite est ensuite prise par le recteur et notifiée au candidat.

Vous ne pouvez pas bénéficier de plus de trois aides au mérite.
Cette limitation s’applique aussi bien dans le cadre d’un cursus linéaire que dans le cadre d’une réorientation.

En cas de redoublement, vous ne pouvez plus bénéficier de l’aide au mérite sauf si ce redoublement est fondé sur des raisons médicales.

Enfin, si une aide au mérite vous a été allouée en 2017-2018 et que vous n’avez pas pu en bénéficier en 2018-2019 au motif que vous n’étiez plus éligible à une bourse sur critères sociaux, vous pouvez à nouveau la percevoir en 2019-2020 si vous redevenez éligible à une bourse sur critères sociaux.

Versement et cumul de l’aide au mérite

L’aide au mérite est versée en 9 mensualités.

Elle ne donne pas lieu à versement pendant les grandes vacances universitaires.

Son montant, pour l’année 2019/2020, est le suivant…

  • 1800€ pour les bénéficiaires de l’aide en 2014-2015.
  • 900€ pour un bac obtenu en 2015 ou les années suivantes.

L’aide au mérite est cumulable avec une aide à la mobilité internationale et une aide ponctuelle accordée dans le cadre du dispositif des aides spécifiques.

L’étudiant·e doit faire preuve d’assiduité aux cours et aux examens et ne pas redoubler (sauf raisons médicales).

Prêt étudiant garanti par l’État

Emprunter de l’argent pour financer ses études peut également être une option – si vous êtes susceptible d’occuper, à terme, un emploi bien rémunéré. L’Etat peut se porter garant de votre prêt, afin de faciliter son obtention.

Qui est concerné ?

Le prêt étudiant est ouvert à l’ensemble des étudiants sans conditions de ressources et sans caution parentale ou d’un tiers. Avec la possibilité de rembourser l’emprunt de manière différée.

Il faut cependant :

  • être inscrit·e dans un établissement en vue de la préparation d’un concours ou d’un diplôme de l’enseignement supérieur français ;
  • être âgé·e de moins de 28 ans à la date de conclusion du prêt ;
  • être de nationalité française ou posséder la nationalité de l’un des Etats membres de l’U.E. ou de l’E.E.E. à condition de justifier d’une résidence régulière ininterrompue en France depuis au moins 5 ans au moment de la conclusion du prêt.

Comment ça fonctionne ?

Vous déposez, auprès d’une des banques mentionnées ci-dessous, un dossier de demande de prêt.

Cette banque décidera si elle vous accorde ce prêt, et sous quelles conditions. (Pour ne pas favoriser les situations de surendettement des familles, les banques conservent donc un pouvoir d’appréciation dans le choix final des bénéficiaires au vu du dossier constitué par les intéressés à l’appui de leur demande.)

Le risque de défaillance est garanti par l’État à hauteur de 70 %.

L’emprunt sera à rembourser de manière différée, c’est-à-dire que vous commencerez à rembourser après la fin de vos études, quand vous serez entré·e dans la vie active. Vous pouvez également faire le choix d’opérer un remboursement partiel pendant vos études, uniquement en remboursant les intérêts. Enfin, le contrat de prêt doit prévoir la possibilité de rembourser par anticipation et les conditions dans lesquelles ce remboursement peut s’effectuer.

Montant maximal : 15000 euros

Le mécanisme de garantie repose sur un fonds de garantie dont la gestion a été confiée à bpifrance. Sa vocation : encourager les organismes financiers, qui prennent l’initiative de financer la vie de l’étudiant·e, en leur accordant une garantie partielle des prêts effectués.

Le dispositif concerne actuellement : la Société générale, le Crédit Mutuel, le C.I.C., les Banques populaires et les Caisses d’épargne.

> Contactez les banques listées ci-dessus ou bpifrance pour plus d’informations.

Attention : ce dispositif ne crée pas un droit au crédit pour les étudiants. Pour ne pas favoriser les situations de surendettement des familles, les banques conservent un pouvoir d’appréciation dans le choix final des bénéficiaires au vu du dossier constitué par les intéressés à l’appui de leur demande.

En résumé, les caractéristiques du prêt

  • Sans caution personnelle ni conditions de ressources
  • Pas de garantie parentale ni d’un tiers
  • Montant maximum : 15 000 euros
  • Durée minimale : 2 ans

Transports en commun : comment se déplacer moins cher ?

Des tarifs ou dispositifs spécifiques sont prévus pour les étudiants et plus globalement les jeunes, pour se déplacer et voyager moins cher au quotidien avec les transports en commun. Les connaissez-vous ?

Pour commencer, il est bon de savoir que dans le cadre d’un stage ou d’une formation en alternance / apprentissage, votre employeur doit prendre en charge 50% de vos frais de déplacement, de votre domicile à votre lieu de stage. Certains dispositifs peuvent compléter et être cumulés avec cette prise en charge.

Élèves, étudiants et apprentis

Les élèves de moins de 21 ans, les étudiants de moins de 26 ans et les apprentis de moins de 23 ans peuvent bénéficier d’un abonnement qui permet de :

  • payer uniquement la réservation sur 9 trajets mensuels en 2de classe
  • au-delà des 9 trajets, de bénéficier de 50% de réduction sur le plein tarif Loisir (TGV & Intercités)

Sur les TER, la SNCF propose un abonnement élève, étudiant, apprenti pour voyager entre le domicile et le lieu d’études à prix réduits.

> Renseignez-vous auprès de la SNCF

Carte Jeune

La SNCF propose une carte jeune 12-27 ans payante (50€), qui permet de bénéficier, sous conditions, de réductions sur les trains TGV, TER et Intercités :

  • 30% de réduction garantis sur tous les TGV et Intercités à réservation obligatoire
  • 10% supplémentaires de réduction garantis sur les billets Prem’s
  • de 25% à 50% de réduction sur les TER et Intercités sans réservation
  • des offres de dernière minute


La Carte Jeune vous permet également de bénéficier de 25% réduction sur les lignes France-Espagne, France-Luxembourg, TGV Paris-Fribourg en Brisgau, Lyria, TGV France-Italie ainsi que France Allemagne (sous conditions) sur les trajets à réservation obligatoire.

> En savoir plus sur la Carte Jeune

TGVMAX

Si vous avez entre 16 et 27 ans et que vous vous déplacez au moins deux fois par mois en TGV et Intercités, cette offre peut valoir le coup. Pour 79€ par mois, l’offre TGVMAX vous permet de voyager aussi souvent que vous le souhaitez.

> En savoir plus sur TGVMAX

Et au niveau régional et local ?

Les réductions en région proposées par la SNCF

Le réseau de TER propose, pour chaque région métropolitaine, des réductions destinées aux jeunes et aux étudiants.

  • Auvergne-Rhônes-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur

Les collectivités locales

Les régions, les départements ou les villes proposent souvent aux jeunes des abonnements à tarif réduit ou des prises en charge financières partielles ou totales de leur titre de transport en commun.

> Vous pouvez consulter la carte des aides régionales, pour les réductions au niveau… régional 🙂
> Dans tous les cas, renseignez-vous auprès de votre Mairie ou des compagnies de transport locales

Zoom sur l’Île-de-France

Carte Imagine R

Si vous avez moins de 26 ans, et que vous êtes étudiant·e, vous pouvez bénéficier de la carte imagine R, valable 1 an, et qui permet de voyager dans toute l’Île-de-France.

La carte annuelle imagine R coûte 342 €, payable en une seule fois ou en 9 prélèvements, sans supplément + 8 € de frais de dossier. Pour souscrire, il convient de retirer un dossier dans une station RATP ou d’effectuer une demande en ligne.

Cinq dates de début de forfait vous seront proposées : 1er septembre, 1er octobre, 1er novembre, 1er décembre ou 1er janvier.

> En savoir plus sur le site http://www.imagine-r.com/

Tarification Solidarité transport

Si vous n’êtes plus étudiant·e mais que bénéficiez de certaines aides (CMU, RSA, etc.), vous pouvez bénéficier d’une tarification vous permettant d’acheter des billets ou forfaits avec 50% à 75% de réduction.

> Plus d’infos sur https://www.solidaritetransport.fr/

Gratuité des transports

Si vous êtes âgé·e de 16 à 25 ans, et que vous êtes engagé·e dans un dispositif du service public régional de formation et d’insertion, comme Avenir Jeunes, Programmes Compétences et École de la Deuxième chance, vous pouvez bénéficier, pendant la durée de votre formation, d’un titre de transport vous permettant de voyager gratuitement dans toute l’Île-de-France.

> Lors de l’entrée en formation, l’organisme de formation vous indiquera la marche à suivre.

Ticket Jeunes Week-end

Si vous êtes âgé·e de moins de 26 ans, vous pouvez bénéficier du Ticket Jeunes Week-End, qui permet de voyager de manière illimitée (à l’exception de Filéo et des liaisons aéroports : Orlybus, Orlyval, Roissybus, Orly et Roissy par RER) dans les zones choisies pendant une journée, un samedi, un dimanche ou un jour férié.

Le titre coûte :

  • 4,10 € pour les zones 1 à 3
  • 8,95 € pour les zones 1à 5
  • 5,25 € pour les zones 3 à 5

> En savoir plus sur le Ticket Jeunes Week-end

Et pour vos voyages et vos vacances, notamment en Europe ?

Des réductions avec la Carte jeunes européenne

Pour un coût de 10€, cette carte vous permet de profiter de bons plans dans 37 pays européens.

Voyages, sorties culturelles, activités sportives… plus de 60 000 avantages pendant un an, dont des réductions pour l’accès à des musées autres que ceux mentionnés plus haut, des sites culturels comme la Cité des sciences et de l’industrie, des sites patrimoniaux, comme le Château de Chenonceau.

La Carte Jeunes Européenne est un programme européen dont la gestion a été confiée à la EYCA (European Youth Card Association).
EYCA est une association reconnue par le Conseil de l’Europe.

La Carte Jeunes Européenne, en bref…

  • Elle est valable pendant un an
  • Elle coûte 10 euros (frais de port en France métropolitaine inclus)
  • Elle s’adresse aux jeunes entre 12 et 30 ans.

> Pour la commander, rendez-vous sur http://www.cartejeunes.fr/la-carte/

Notez que les régions peuvent également proposer leurs propres cartes et des dispositifs de réduction.

> Voir la carte des aides régionales

Les sites et applis de réservation

Rendez-vous notamment sur oui.sncf, thetrainline.com ou kombo.co pour réserver des billets, parfois à prix réduits.

Concernant exclusivement les bus longue distance,vous avez le choix entre Ouibus, Flixbus et Eurolines.

Permis de conduire : 500 euros d’aide pour les apprentis

Parmi les nouveaux droits octroyés aux apprentis par la loi « Avenir professionnel », une aide pour passer le permis de conduire.

Pas avec une Batmobile, mais avec un coup de pouce de 500€. Quelle démarche pour en bénéficier ?

Se cultiver sans se ruiner

Envie d’assister à un concert, à un spectacle de danse, ou à une expo ? Que ce soit sur votre campus ou en ville, il existe une offre culturelle très variée, pour tous les étudiants, gratuitement ou à des tarifs réduits.

Plus de 4000 (!) manifestations culturelles et artistiques sont proposées de septembre à juin dans les universités, dans les écoles, et dans les espaces culturels des Crous. Les manifestations peuvent être des spectacles donnés par des artistes professionnels accueillis dans les universités mais aussi des spectacles créés et interprétés par des étudiants.

Vous désirez assister à une pièce de théâtre, voir un film, écouter un concert sur votre campus ?

Les animations culturelles touchent tous les domaines et sous des formes très diverses…

  • Des représentations de théâtre
  • Des spectacles de danse
  • Des expositions de peinture, de photos
  • Des séances de cinéma
  • Des concerts de musique de tout type
  • Des performances circassiennes
  • Des lectures
  • Des conférences et des colloques…

…sans oublier les festivals universitaires. Près de 80 organisés chaque année partout en France !

La culture à petit prix sur les campus, mais aussi à l’extérieur.

Le service culturel de votre établissement vous propose des billets à tarif réduit ou des passeports culturels, qui vous permettent, grâce à l’achat d’une carte pour un prix modique, d’avoir accès à une offre culturelle riche, variée et pas chère dans les principaux lieux culturels de votre ville et dans les agglomérations avoisinantes.

Renseignez-vous auprès du service culturel de votre établissement ou du Crous.

Les équipements culturels sur les campus.

Accéder à la culture, c’est aussi accéder facilement à des lieux culturels.
Un certain nombre d’universités mettent à votre disposition des équipements culturels spécifiques.

  • Auditorium
  • Galerie
  • Théâtre
  • Musée
  • Studio d’enregistrement

Les services culturels des Crous développent également une programmation dans les nombreux équipements culturels qu’ils gèrent, comme…

  • Des théâtres, ouverts aussi au grand public
  • Des ateliers
  • Des salles polyvalentes dans les cités universitaires
  • Des studios de répétition
  • Des cafétérias-concerts

Un accès gratuit, toute l’année, aux musées et monuments nationaux.

Dans toute l’Union européenne, les jeunes citoyens ou résidents de l’UE âgés de 18 à 25 ans peuvent accéder gratuitement à des musées. La gratuité concerne une cinquantaine de musées (Musée du Louvre, Centre Pompidou-Metz, etc.) et une centaine de monuments nationaux (l’Arc de triomphe, les châteaux de Versailles, de Chambord et de Fontainebleau, le Mont-Saint-Michel, le Panthéon, etc.).

> Voir les monuments nationaux
> Voir les musées nationaux (pdf)

Pour les musées, la gratuité ne s’applique que sur les collections permanentes.

Les expositions temporaires restent payantes.

Comment profiter de cette gratuité ?

Il vous sera simplement demandé de présenter, au choix…

  • Une pièce d’identité en cours de validité (Carte d’identité ou passeport)
  • Ou un titre de séjour si vous n’êtes pas de nationalité française ou d’un État de l’UE

Une fois la vérification effectuée au guichet, votre ticket vous sera remis pour la visite.

– C’est tout ?

– Oui, c’est tout.

Le Pass Culture

Actuellement en phase de test dans certains départements, le Pass Culture est un dispositif qui octroie aux jeunes de 18 ans une somme de 500€, à dépenser dans des offres culturelles. Le ministère de la Culture a lancé auprès de 150 000 jeunes la phase d’expérimentation, à laquelle vous êtes peut-être éligible.

> En savoir plus

Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement Supérieur

Au printemps, pendant 3 jours, les « JACES » offrent un aperçu condensé de l’offre culturelle présente sur les campus – et ce, au niveau national.
www.etudiant.gouv.fr/jaces2019/ | http://journee-arts-culture-sup.fr

Des œuvres d’art et du patrimoine scientifique

Certains campus pourraient presque être considérés comme des musées car ils possèdent un patrimoine artistique installé en permanence et accessible à toutes et tous. Il fait partie de l’environnement et du quotidien de tous ceux et toutes celles qui fréquentent les campus.

De nombreuses universités possèdent des collections artistiques ou de patrimoine scientifique et technique.
Pour les valoriser, une quinzaine d’universités se sont dotées de musées. N’hésitez pas à vous renseigner ou tout simplement à explorer votre campus !

JE RÉSERVE